Bienvenue à New-York

Entrez dans le monde magique des Animaux Fantastiques et de ses protagonistes !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans un hôtel miteux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Dans un hôtel miteux   Mar 27 Déc - 22:51


À la demande de Thomas Delune, le sujet "Dans un hôtel miteux"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille : - Maman : blabla
- Papa : NBla
- Soeur : Morte au combat †
Formations aquises : - Transplannage
Métiers : - Auror
- Professeur de DCFM
Administrateur - WampusAdministrateur - Wampus
MessageSujet: Re: Dans un hôtel miteux   Mar 27 Déc - 22:59


Tour de garde
Récupération de données


Post unique


Thomas était ravi de sa soirée. Il avait quitté le bureau deux heures plus tôt, dans son plus beau costume en compagnie d’un de ses collègues. Ils avaient diné chez « O’Connell & Family », un de ses restaurants favoris. Quelques mises en bouche lui avaient rappelé son enfance. Les andouilles de Louisiane, une saucisse qui ne comprenait pas d’abats, très épicé avec une touche de poivre noir, d’ail et fumée au bois de pacanier durant plusieurs heures, étaient sans contexte les meilleures de New-York. Enfin, le sorbet à la poire, avec cette sublime sauce au chocolat avait de quoi damné un saint. Habitué depuis quelques mois à cet établissement, le brun choisissait toujours la même table au fond de la salle. Le patron, à force, connaissait bien ses goûts en matière de vins et faisait en sorte que le londonien ne soit jamais dérangé. C’était d’ailleurs une exigence absolue lorsqu’il était occupé de se rassasier.

- La nuit est douce, dit Thomas à son interlocuteur.

Il s’était contraint pendant le diner à ne pas aborder le sujet qui le préoccupait. Il avait d’ailleurs pour règle de ne jamais parler affaire lorsqu’il était à table ou en dehors des bureaux avec un collègue. Thomas avait vu trop d’hommes pris au piège de leurs propres indiscrétions – il avait même précipité la chute des meilleurs Aurors par le passé.

*****

Thomas entendait sa cible marcher à l’étage au-dessus. Il avait dormi tout habillé dans cette chambre miteuse emprunté pour la nuit et cela faisait maintenant deux heures qu’il attendait patiemment. Soudain, au-dessus de lui, le plancher de bois craqua à nouveau. Le londonien suivait du regard la direction des pas tandis que la personne qu’il surveillait circulait dans la chambre. Il entendit l’eau couler brièvement dans le lavabo et devina la suite. Un instant plus tard, la porte du dessus s’ouvrit, se referma, et les pas continuèrent dans le couloir.

Il se leva, sortit sur le palier qu’il traversa silencieusement. Il arriva dans l’escalier au moment où la porte des toilettes claquait à l’étage supérieur. Il monta doucement les marches et hésita à la dernière. Un doute ? Une peur soudaine ? N’était-ce pas trop risquer ? Le bruit de l’eau, rassurant, crépita dans la douche. Alors courant sur le tapis usé qui couvrait le plancher inégal, Thomas se précipita jusqu’à la chambre de ce fameux inconnu en espérant que la porte ne serait pas verrouillée.

Elle s’ouvrit dans un bruit léger.

A l’intérieur, il localisa vite ce qu’il cherchait. Il repéra vite le sac de voyage, puis le manteau et les vêtements que l’individu avait portés la nuit dernière pendant la filature. Fouillant une poche après l’autre, il trouva – un peu trop – facilement l’enveloppe qu’il convoitait. Il fallait faire vite… Il décacheta la lettre qu’il lut rapidement.

Obnubilé par ce qu’il venait de lire, il lut la lettre une deuxième fois. L’auteur était très mystérieux par écrit. Le jeu des devinettes ne faisait que commencer. Il replia la feuille et la glissa dans une enveloppe blanche dont il s’était muni et glissa une feuille blanche dans l’autre, pour ne pas éveiller les soupçons.

La douche s’arrêta dans la pièce à côté au moment où il passa devant. Sans un regard derrière lui, il redescendit les marches aussi rapidement qu’à l’aller. Les desseins qu’il avait imaginés étaient bien plus sombres qu’il ne le pensait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dans un hôtel miteux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à New-York :: New York & ses alentours :: Au coeur de la ville-
Sauter vers: