Bienvenue à New-York

Entrez dans le monde magique des Animaux Fantastiques et de ses protagonistes !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite balade en soirée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Petite balade en soirée   Mer 11 Jan - 19:14

Petite balade en soirée - Sujet ouvert à la demande d'Hailee James
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille : Père inconnu
Mère inconnue
Grand-père : blablabla
Eleve - PukwudgieEleve - Pukwudgie
MessageSujet: Re: Petite balade en soirée   Mer 11 Jan - 20:25

Pv Thomas Delune


La nuit s'offrait à moi, ouvrait ses grands bras noirs ou ses grandes ailes sombres comme la corneille du silence. Un air de Muddy Waters dans la tête, j'avancais parmi les fantômes de mon enfance qui refaisaient surface. Mais je passais entre eux, les évitais, les sentais me frôler, me dépasser, me caresser. Mais désormais, je ne les voyais plus. Ils avaient pratiquement disparu depuis mon arrivée à Ilvermorny. Deux pas de plus. Mon envie de chanter devint plus forte mais je me retenais. Le crépuscule m'enveloppait de sa couverture froide et obscure. J'aimais ces balades du soir, à arpenter les couloirs, seule avec mes pensées et ma voix. Je ne croisais pas grand monde, quelques personnes courageuses ou ennuyeuses, que j'évitais avec le plus grand soin, fondant dans le noir, chose non pas trop difficile avec ma couleur de peau. Mes cheveux en bazar se dressaient sur ma tête, comme si un aspirateur les avaient aspirés. Non, ils étaient naturels et impossible à coiffer. Mais durant mon enfance, j'avais appris que cela ne servais à rien. Je ne les touchais pratiquement jamais. Je souris. Une histoire de mon grand-père me revenait en tête, celle qu'il me racontait lorsque je dormais dans mon tipi. Je le voyais raconter avec sa grosse voix grave, si rocailleuse mais si douce à la fois. Elle résonne encore parfois dans mes oreilles, et je la perçois comme si j'étais encore la petite fille qu'il avait protégé et aimé.

C'était parti. J'avais commencé à chanter à peine cinq minutes après mon départ. Ma voix s'élevait dans les couloirs, rebondissant contre les murs en pierre, s'accrochant aux parois. Le rythme ne voulait pas s'en aller. Je le sentais s'infiltrer sous ma peau, sauter dans mon coeur, danser dans mes veines. Je tapais du pied, je brûlais, comme une chandelle dans la lueur du soir. Je jouais avec les graves et les aigus comme la confrontation d'un violon et d'une contrebasse. Ma voix s'envolait parmi les étoiles, tel un oiseau, un hibou, aux ailes multicolores, au bec doré comme le soleil. La lune commençait à briller à travers la fenêtre et envoyait au monde ses rayons argentés. Lumière des âmes blanches mortes sous le feux. C'est ce que Grand'Pa m'avait raconté. Je l'avais écouté religieusement ce soir là, en mangeant une salade aux tomates récoltées dans notre potager.

Well, I wish, I was a catfish
Swimmin' in a oh, deep blue sea


Le chant avait toujours fait parti de ma vie. Je chantais en me levant, en allant en cours, en marchant, en mangeant, en me couchant. Ma vie était presque une comédie musicale. Je swingais sur les trottoirs, je dansais sous ma douche. J'aimais bouger et éclairer la vie des autres d'un rayon de soleil nouveau. J'aimais la vie. Je profitais comme jamais. J'aidais les gens lorsqu'ils en avaient besoin, je les tenais par la main, les conduisant sur le bon chemin, sur leur bon chemin. Celui qui sera à tout jamais leur route, parsemé quelques fois d'obstacles, mais qu'ils passaient sans problème. Sans me vanter, j'aimais ma vie et j'étais contente de moi, de ce que je donnais aux gens. J'aimais être cette onde de joie qui s'accrochait sur chaque personne maussade, j'aimais dégager les nuages noirs qui cachaient la vraie vie. J'aimais sourire et donner ce sourire.

Ton sourire vaut de l'or
Lorsque les nuages sombres
Recouvrent chaque âme
D'une tristesse infinie.

Ton coeur est un soleil
Qui rayonnera de milles feux
Sous les rires des gens
Qui lèveront leur voile noir.

Sous cette angoissante mélancolie
Ta gaieté lumineuse
Réveillera les bois d'or
Délieront les liens obscurs. 

Souris.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Famille : - Maman : blabla
- Papa : NBla
- Soeur : Morte au combat †
Formations aquises : - Transplannage
Métiers : - Auror
- Professeur de DCFM
Administrateur - WampusAdministrateur - Wampus
MessageSujet: Re: Petite balade en soirée   Lun 23 Jan - 18:43




Dure labeur que d’être professeur à Ilvermorny pour certains. Et dans ce groupe de « certains », on retrouvait notre très cher ami Thomas Delune, ancien élève de Wampus. Souvent à contribution, Il devait enchaîner les prestations de service comme de vêtements. Un peu comme d’autres individus avec les femmes. Il fallait faire ça vite, bien et le plus discrètement possible. Heureusement, de part ses fonctions de policier de la justice magique, il avait réussi à éviter les corvées liées au statut d’enseignant. Adieu les rondes dans le château et autres surveillances inutiles à la tombée de la nuit. Il se contentait de donner cours et rien de plus. Il ne voulait pas être dérangé plus que ça et s’était arrangé avec le directeur des lieux pour avoir un horaire à sa convenance et allégé pour son plus grand plaisir.

Sortant d’un cours un peu houleux, il était resté exceptionnellement plus longtemps. Le corps enseignant avait été réuni dans une pièce qui lui était destinée afin de recevoir le discours de bienvenue de la part du directeur - Peter O’Grady - ainsi que ses bonnes louanges pour l’année à venir. Un speech qui ne servait pas à grand chose. Il savait bien ce qui était ou non à mettre en place. Par contre le chapitre sur les sanctions était relativement intéressant. Il connaissait dès à présent les limites et quand sa colère pouvait montrer le bout de son nez.

Fatigué, il emprunta une série de couloirs de manière machinale. Il connaissait bien les lieux pour les avoir fréquentés dans sa prime jeunesse, c’est donc sans difficulté qu’il traversa l’aile nord. Dun pas sûr, il se dirigeait vers la sortie du château, ne pouvant pas transplaner à l’intérieur de l’édifice. Tout ceci n’était qu’une question de protection magique et éviter tout abus de la part des élèves ayant atteint l’âge adulte.

« Quelle connerie ! » grogna-t-il dans sa barbe naissante qui faisait de lui un homme viril.

Il aurait aimé gagner du temps. Au contraire, il avait gagner une chanson au change. Il entendait une personne chanter au loin. Et plus il avançait, plus le volume de la voix augmentait. Il avançait significativement vers une autre personne à cette heure tardive. D’un calme implacable jusqu’à présent, il décida de crier un « Qui va là ? » de manière agressive. La bipolarité du jeune avait une nouvelle fois frappée à la porte telle une âme perdue en quête d’un hôte.

Un Lumos plus tard, il tomba nez à nez avec une jeune élève noire. Il était ouvert d’esprit et tolérant ce qui lui permis de ne pas tiquer sur la couleur de peau de la jeune demoiselle. Le fait d’avoir des pouvoirs magiques était déjà quelque chose de significatif par rapport aux simples Non-Maj’. S’il devait s’attarder sur d’autres spécificités physiques, il ne s’en sortirait pas.

« Que faites-vous ici ? » commença-t-il à dire d’une voix plus douce pour se renseigner sur la présence de cette pukudgie dans les couloirs de l’école.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Petite balade en soirée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite balade en soirée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Balade Avec Pauline (pv elle)
» [750 pts] Petite balade en foret a la JBT
» Petite Balade [Aaron]
» Une petite balade sur mon tapis volant ?
» Petite balade nocturne. [Adrian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à New-York :: Le château d'Ilvermorny et ses locaux :: L'intérieur du château :: Dans les couloirs-
Sauter vers: