Bienvenue à New-York

Entrez dans le monde magique des Animaux Fantastiques et de ses protagonistes !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur les marches de l'édifice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MessageSujet: Sur les marches de l'édifice   Mar 3 Jan - 11:19

A la demande de Spencer Douglas, le sujet "Sur les marches de l'édifice"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Sur les marches de l'édifice   Mar 3 Jan - 11:24

Post ténébreux unique
- Que les enfers se déchainent -

Depuis tout jeune, la noirceur habitait les rêves de Spencer. Pas un jour se passait sans qu’il ne sombre un peu plus vers la folie, la colère voire la torture. Son entourage, dans sa prime jeunesse, avait essayé de canaliser le démon qui sévissait au fond de cet être déchiré mais personne n’avait réussi à le rendre meilleur. Au contraire, il faisait tout ce qu’il ne devait pas faire et se délectait de ne pas répondre aux codes de la société. Qui était-il ? Lui même se le demandait. Un produit raté diront certains à voix basse. Lui,… Il s’identifiait à une arme taillée - parfaitement - pour le mal.

Assis sur le bord de son lit, le foulosophe venait de se lever. Un regard vers la fenêtre, un étirement brusque, un bâillement suivit d’un râle profond accompagnait son début de journée. A la façon d’un soldat, il se leva pour se mettre au garde à vous. Il regarda son corps, sa musculature de rêve comme il aimait dire aux autres. Il toucha le bout de son torse pour vérifier la dureté de la chaire. Satisfait, il effectua quelques pas et se dirigea vers un miroir situé un peu plus loin dans la petite pièce où il vivait. Penché sur le lavabo, il se scruta lentement passant en revue les détails de son visage. On pouvait voir sur son corps les marques de son passé. Habitué par cette vision d’horreur, il aimait passer un doigt sur ses cicatrices. De cette façon, il vérifiait qu’il était bel et bien vivant et que ce n’était pas quelques blessures qui allaient le tuer.

Reniflant de toute ses forces, le mage noire cracha un gros molard bien vert dans le lavabo. A la suite d’un sourire sournois, il se pencha vers l’être verdâtre qu’il venait d’extraire de son corps. Il y planta un doigt et s’amusa à bouger la gélatine dans tous les sens tout en gardant un visage impassible. Au bout d’une bonne minute, il s’arrêta net pour regarder une nouvelle fois son reflet dans la glace. Il savait ce qu’il lui restait à faire. Il s’habilla rapidement et se dirigea vers le centre ville d’un pas décidé.

Qu’allait-il bien faire ? Nul doute que Spencer avait un plan dans la tête et qu’il allait le mettre à exécution ce soir. Car oui… c’était la nuit. Le moment où la foule se faisait rare dans le quartier. Il était, de cette façon, plus facile d’agir. Et il ne perdit pas de temps car une fois arrivé sur le lieu du crime et usant de magie - pour faciliter son travail - il écrivit sur la façade de l’édifice un message destiné à la population.


« Vous pensez être seuls ? Réveillez vous car dès demain, vous serez la proie de créatures plus féroces que vous ne pouvez l’imaginer. Faites bien attention à vous lorsque vous paraderez dans les allées commerçantes ».

Pourquoi avait-il prévenu ses futures victimes ? Tout simplement parce que Spencer voulait s’amuser un peu avant d’agir réellement. Il voulait lire la peur chez les Non-Maj’ comme chez les sorciers. Il voulait montrer qui était maître à bord avant de lancer la prochaine étape qui était de monter une armée pour anéantir tout ce beau monde une fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sur les marches de l'édifice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Les Mille Marches : Premier Conte "Gangrenâge"
» (campagne) les milles marches
» Les Mille Marches : Septième Conte "Woodring"
» Les Mille Marches : Sixième Conte "Aquarius"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue à New-York :: New York & ses alentours :: Au coeur de la ville :: La grande bibliothèque New-Yorkaise-
Sauter vers: